Le Tenugui (prononcé ténougui) est souvent associé à un objet domestique. Une simple serviette (30×90 cm) pour transporter son bento, essuyer la vaisselle ou comme souvenir si elle est richement décorée. Pour nous, Kenshi, ce morceau de tissus reste indispensable dans notre pratique de tous les jours, absorbant notre souffrance, notre sang et notre sueur. Mais au delà de cet aspect purement pratique, il recèle aussi bien des secrets…

Bien qu’il en existe des unis blancs ou même de couleurs, les tenugui sont souvent imprimés de calligraphies japonaises riches d’enseignements. Encore faut-il comprendre le Japonais et aussi savoir ne serait-ce que « lire » ces magnifiques mais souvent très personnalisées, calligraphies. Il y a autant de styles de trait que d’écoles de sabre…

Je me suis souvent demandé ce que pouvait bien signifier tel ou tel kanji que j’ai croisé au détour d’un shiaijo ou lors d’un stage.

C’est en voulant en savoir plus que je suis tombé sur une traduction d’une étude japonaise sur « Les Maximes du Kendo » du site du Kendo Club Phocéen.

 Une tradition orale?

Sûrement à l’origine. Comme un peu dans tous les enseignements d’arts martiaux j’imagine. Je me doute qu’il doit bien exister des écrits mais rien ne remplace l’interaction élève/maître. Tous ces mots ont sans doute été prononcés des milliers de fois jusqu’à devenir préceptes. Ceux là même que l’on vénère encore aujourd’hui. D’ailleurs à ce propos je pense qu’il faudrait faire entrer dans la légende le fameux « ramené du pied gauche ». Ça le ferai sur un tenugui nan?

Des mots qui résonnent

Je ne vais pas les énumérer tous d’autant qu’il y en a sûrement qui me sont (encore) inconnus, mais en parcourant le PDF j’en ai reconnu et même découvert des nouveaux qui ont changé ma façon d’appréhender la Voie. (n’ayons pas peur des mots)

NANA KOROBI YA OKI 七転八起 : Tomber 7 fois, se relever huit

KEN WA KOKORO NARI 剣は心なり : Si on ne pratique pas d’un cœur sincère, le sabre n’agit pas non plus correctement. Si l’on désire apprendre le sabre il faut avant tout l’apprendre avec le  cœur.

SHIN NYO SUI 心如水 : Cœur pareil à l’eau

GAN SOKU TAN RIKI 眼足胆力 : Regard, déplacement, courage, énergie

Il y en plein d’autres tout aussi inspirants, mais pour certaines raisons il y en a 2 que je préfère. D’abord :

WARE IGAI MINA SHI NARI 我以外師也 : Tous les autres sont mes professeurs ou encore chacun professeur de chacun.

Le tenugui de mon école adorée Et ensuite :

HYAKUREN JITOKU 百錬自得 : Pour son profit un exercice incessant ou encore Répéter 100 fois la technique pour qu’elle devienne sienne.

Le jour où j’ai rencontré Sumi Sensei pour la première fois et où il a gentiment dédicacé cette maxime sur mon tenugui (Oui je sais,un vrai gamin…)

Et vous, il y a des citations/maximes que vous préférez?